LE COACHING SCOLAIRE, LE COACHING DES ADOS

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. » Saint-Exupéry

DU CÔTE DES ADOS DU CÔTE DES PARENTS UN PLAIDOYER POUR LES ADOS COMMENT REUSSIR SA SCOLARITE

DU CÔTE DES ADOS

DU CÔTE DES ADOS 

Les ados, de la 6ème à la terminale travaillent en classe entre 26 et 28 heures en moyenne par semaine. De retour chez eux, ils doivent encore se consacrer à leurs devoirs pour le lendemain et/ou s’avancer pour les jours suivants.

Alors que dans les petites classes, la plupart des enfants arrivent assez bien à soutenir ce rythme. Quand survient l’adolescence, cela ne se passe plus pareil. Les bonnes notes rapportées autrefois à la maison ne servent plus de faire-valoir.

D’autres intérêts surviennent.
Sans doute plus préoccupants pour ces jeunes qui sont en train de franchir cette passerelle qu’est l’adolescence laquelle les conduira vers leur vie d’adulte.

Certain vont le vivre sous forme de rébellion, quand d’autre adopteront une attitude plutôt passive. Ici, tout est possible, en fonction du caractère de l’ado et de son contexte de vie. C’est la crise de l’adolescence, tout simplement.

Car le jeune est fort stimulé par l’incroyable mutation qui s’opère en lui et qu’il pressent autant chez ceux de son âge.  Le besoin d’appartenir à un groupe se fait plus présent avec celui de construire sont identité propre et de revendiquer son indépendance.

Ainsi donc c’est sur un mode différent que le jeune aborde la seconde partie de sa scolarité.

D'abord au collège d’abord puis au lycée dont l’issue est capitale avec l'examen du Bac 1ère puis le Bac Terminale.

Bien sûr, certains iront jusqu’au Bac quand d’autres choisiront d’autres orientations autant légitimes. Qu’importe les choix qu'ils feront et qui pourront leur convenir, et même s’ils ne feront pas toute leur carrière sur le même secteur.

N'empêche que tous ces jeunes préparent leur avenir !

Conscients ou pas, ils sont déjà en route pour  construire leur vie personnelle et professionnelle et y trouver du sens.

DU CÔTE DES PARENTS

DU CÔTE DES PARENTS 

Les parents voient toujours plus loin que leur enfants.

Ils connaissent la réalité dans laquelle nous évoluons, au milieu d’un monde complexe et en perpétuelles mutations.

Aussi lorsque l’adolescence apparaît dans une famille, beaucoup de parents se sentent décontenancés face aux bouleversements induits par cette période.

La plupart la traversent avec une certaine anxiété et souvent du découragement. Notamment, lorsque les résultats scolaires s’effondrent et que leur enfant ne se montre plus à la hauteur des enjeux de sa scolarité.  

Pour tâcher d’y répondre, ils tenteront le dialogue pour comprendre ce qui se passe. D’autres useront de solutions plus radicales avec l’espoir que cela fonctionnera.

Il sera aussi rajouté du soutien scolaire ou du rattrapage durant les vacances. Lesquelles se révèleront indispensables.

Tout ce déploiement d’énergies pour solutionner le problème participent à un seul et unique objectif : remettre rapidement son ado au travail

 

MAIS PARFOIS CELA NE SUFFIT PAS, les résultats se font toujours attendre !

Alors, les parents s’inquiètent et crisent tandis que l’ado se sent de plus en plus désarmé en se renfermant sur lui-même ou au contraire en montrant une singulière résistance.

En fait, il n’a plus rien du petit enfant qui rapportait de bonnes notes et dont on était si fier. Quelque chose est en train de changer !

Alors, la pression monte à la maison et toute la famille en prend un coup !

Or, lorsque les relations familiales deviennent pénibles suite à une incompréhension réciproque engendrant de la tension entre les membres. Lorsqu’en tant que parents, on croit avoir déjà tout essayé…

Il reste encore une porte à pousser !

Une porte, pour engendrer des solutions concrètes et durables !

Pour se faire aider et/ou  aider son ado à franchir le cap !

Pour ne plus rester seuls à tourner autour du problème !

 

L A   G R A N D E   P O R T E   D U   C O A C H I N G   S C O L A I R E !

UN PLAIDOYER POUR LES ADOS

UN PLAIDOYER POUR LES ADOS 

Lorsque une personne vit une situation inconfortable, elle émet nécessairement des signaux d’alerte.

Lorsqu’un ado se retrouve dans ces conditions, c’est son activité scolaire qui est  touchée en premier.

Celle-ci se traduira par la chute de ses notes, la crainte des contrôles et des examens, un désintérêt subit pour sa scolarité, des absences répétées, un sentiment bien réel d’être dépassé et/ou désorganisé…

De même que l’ado peut ressentir un immense besoin de dormir, de l’ennui en classe, de la lassitude, un manque d’entrain….

Ou au contraire, il peut se rebeller et se refermer comme une huitre à la moindre remarque de ses parents…

Et puis, il y a bien évidemment, les longues heures devant un écran ou avec le mobile, à jouer en ligne ou à converser joyeusement entre copains.

Si la crise d’adolescence s’en vient perturber le climat familial, c’est qu’elle indique de toute façon, non pas de la subir et ni moins de la contourner.

Une crise représente toujours un passage important. Le sens d’une crise c’est la nécessité de modifier quelque chose. 

Pour le jeune, elle indique un grand besoin d’être aidé.

Car si tout individu recèle tout au fond de lui, des ressources inestimables qui ne demandent qu’à être révélées...

Il en est pareillement pour euxPour ces graines d’hommes et de femmes que sont les adolescents, les futurs adultes de demain. 

COMMENT REUSSIR SA SCOLARITE

COMMENT REUSSIR SA SCOLARITE

Le coach s’intéresse à la personnalité de l’ado et à la façon dont il fonctionne sur le plan scolaire et dans sa vie quotidienne.

Il l’amène à clarifier ce qui le met en échec, ce qu’il veut puis comment s’y prendre concrètement pour franchir les obstacles et mettre en place des solutions concrètes et durables.

Ainsi donc, au fur et à mesure des séances, l’ado reprend confiance en ses capacités de réussite.

Il apprend à s’organiser et à anticiper son travail scolaire.

Il sait mieux gérer ses priorités entre son temps de travail scolaire et ses activités de loisirs.

Aux dires des profs, il est plus présent en classe. Il communique mieux avec ses parents. Il sait désormais pourquoi il est là et à quoi ça lui sert.

Enfin, le coaching lui aura donné une perspective plus optimiste et plus palpable de son avenir, de son potentiel de réalisation, de ses qualités humaines et du sens et de l’orientation professionnelle qu’il donnera par la suite à sa vie.

De plus, le coaching permet de faire grandir un adolescent.

Beaucoup de parents remarquent que « quelque chose a changé dans son comportement, outre les meilleurs résultats scolaires ».

Tout simplement parce que le coaching lui ouvre un espace pour parler de lui. C’est l’occasion pour lui de s’exprimer, de s’interroger, de se recentrer, de se sentir écouté et pris en compte en tant que personne unique.

De ce fait, il recouvre l’estime de lui-même. L’estime de soi qu’il avait perdue ou qu’il n’avait pas suffisamment éprouvée. C’est elle qui va lui donner l’élan et le désir de s’accomplir, de prendre soin de lui et de sa destinée et poursuivre son propre chemin dans une authentique dynamique de réussite.

« Tout au long de notre vie il nous faudra continuer à apprendre à vivre » selon Sénèque.

C’est en ce sens que donner les moyens à nos ados de devenir acteurs et auteurs de leur vie, est un immense service à leur rendre.

Scroll Up